Ruinant: S’engager pour préserver – Communiqué de presse

Posted on 23/12/2020 by coolbrandz
Pinterest
Ruinart Seconde Peau Champagne Eco-Responsable Packaging Sustainability

En 2020, Ruinart rompt avec la tradition des coffrets cadeau, et va plus loin dans sa contribution environnementale avec l’étui seconde peau. Éco-conçue, cette enveloppe épouse exactement la forme emblématique des flacons de la Maison tout en préservant l’intégrité du goût Ruinart jusqu’à la dégustation.

En révolutionnant le packaging, la Maison Ruinart met son esprit d’innovation au service du développement durable : là où un coffret cadeau faisait sens hier, un habit composé à 100 % de fibres de cellulose, entièrement recyclable, s’impose aujourd’hui avec légèreté. Innovation durable, l’étui seconde peau prône un retour à la nature : il vise à réduire et recycler sans dénaturer ni l’expérience, ni le goût.

Hommage direct aux Crayères, la coque minimaliste en papier se double d’un toucher doux et d’une surface texturée qui rappellent les caves historiques de la Maison, à Reims. Elle suggère une nouvelle gestuelle, une matérialité disruptive et un design adapté à un art de vivre engagé.

« Innovant, éco-conçu et authentique, l’étui seconde peau cristallise notre engagement durable. » Frédéric Dufour, Président, Maison Ruinart

 

Ruinart Seconde Peau Champagne Blanc de Blancs Sustainable Packaging Open Case

 

Pionnier par nature

1729: Le 1er septembre 1729, Nicolas Ruinart rédige à Reims, au cœur de la Champagne, l’acte fondateur de la Maison Ruinart qui devient ainsi la première Maison de Champagne.

1764: En 1764, la Maison Ruinart est la première Maison de Champagne à commercialiser un champagne rosé, alors appelé “œil de perdrix”.

Fin du 18e siècle: La famille Ruinart acquiert des Crayères, à Reims. Elle a l’intuition que ces carrières de craie souterraine offriront les conditions optimales à la maturation des cuvées.

1896: En 1896, la Maison fait appel pour la première fois au talent d’un artiste émergent : l’affiche publicitaire réalisée par Alphonse Mucha rencontre un vif succès.

1947: Audacieux, les descendants de la famille Ruinart choisissent de concentrer toute leur attention sur le chardonnay, cépage le plus précieux et rare de la Champagne.

1997: Au tournant du siècle, Ruinart renoue avec les formes prononcées – toutes en courbes – des flacons hérités du siècle des Lumières qui l’a vu naître.

2020: Après plus de 2 ans de recherche et développement, la Maison Ruinart dévoile l’étui seconde peau, un packaging disruptif, éco-conçu.

 

Champagne Ruinart Second Skin Sustainable Packaging

 

L’étui seconde peau : agir consciemment

2 ans de recherche & développement

7 prototypes avant la version finale

9 fois plus léger que la précédente génération de coffrets

60% de réduction de l’empreinte carbone de l’emballage selon la méthode BEE (Bilan environnemental des Emballages) de l’ADEME par rapport à la précédente génération de coffres.

100% papier issu de forêts européennes éco-gérées (trois étiquettes papier ARTISAN BLANC PLUS FSC-S2047N-BG45WH IMP FSC)

Ruinart a fait du développement durable une source d’innovation, un moteur créatif. Depuis 1729, la Maison évolue avec son temps, anticipe les changements de paradigme.

 Ruinart Second Skin Champagne Blanc de Blancs Sustainable Packaging Behind the Scenes Technical Detail

 

L’innovation durable

Innovation packaging inédite, l’étui seconde peau s’inscrit dans une démarche écoresponsable et disruptive. Il est le fruit de deux ans de dialogue entre les équipes de Ruinart et ses partenaires le fabricant Pusterla 1880 et la manufacture James Cropper. Ensemble, ils ont concentré leurs efforts sur un matériau, la fibre de cellulose ou pâte à papier, pour résoudre deux défis technologiques.

Le premier était de rendre l’étui imperméable à la lumière qui peut altérer le vin, notamment pour les flacons en verre clair. Le papier seul n’était pas une protection suffisante pour filtrer toutes les ondes lumineuses. Une nouvelle technique a été développée pour enrichir la pâte de cellulose d’un oxyde métallique naturel qui renforce l’opacité de cette seconde peau protectrice.

Le second était de s’assurer que l’étui protège le vin jusqu’à la dégustation, résiste aux usages de service, y compris à l’humidité, sans se détériorer. Adaptée à une conservation longue au réfrigérateur, l’étui conserve son intégrité plusieurs heures dans un seau rempli de glace. Ruinart perpétue sa définition de l’art de vivre à travers une nouvelle gestuelle.

Au total, 7 prototypes ont été nécessaires pour mettre au point cette coque en pulpe de papier qui épouse les contours de la bouteille, l’embellit et préserve le goût Ruinart.

Le design de l’étui réinterprète la gestuelle des établissements gastronomiques : il est inspiré par la manière dont les maîtres d’hôtels enroulent une serviette blanche autour des bouteilles de champagne.

 

Ruinart Second Skin Champagne Blanc de Blancs Sustainable Packaging Range

 

Une démarche globale

Depuis 10 ans, Ruinart a mis en œuvre progessivement une politique d’éco-conception globale : un Indice de Performance Environnementale (IPE) interne permet de mesurer l’impact de tous les projets, du packaging aux outils de service et visibilité. Dès 2015, la Maison innove avec le lancement d’un coffret plus léger de 50 gramme qui permet, à l’époque, d’économiser plus de 200 tonnes de papier. La même année, le retrait de toute forme de suremballage plastique permet également une économie de 26 tonnes.

D’une manière générale, tous les matériaux utilisés pour les emballages sont d’origine France (87 %) ou Europe de l’Ouest (12 %). Les emballages en carton ou coffrets en bois, tout comme la fibre de cellulose utilisée pour fabriquer l’étui seconde peau, sont également sourcés de manière durable (forêts éco-gérées, label FSC ou PEFC).

Le développement de l’étui seconde peau s’inscrit dans cette démarche globale.

  • Recyclable
  • Réduction d’émissions co2
  • Politique zéro avion
  • Optimisation de la gestion des eaux
  • Économie de matières utilisées
  • Certification FSC
  • Fabrication Européenne

Nous avons voulu aller le plus loin possible aussi bien sur l’empreinte environnementale que sur les finitions, le design, les usages.” – Violaine Basse, Directrice Marketing et Communication, Maison Ruinart

 

Nature et technologie

L’étui seconde peau a été développé au sein d’un environnement naturel remarquable où essais et innovations se sont multipliés.

C’est aux abords du parc national du Lake District, entre l’Ecosse et l’Angleterre, que la manufacture James Cropper s’est établie en 1845 pour y développer un savoir-faire reconnu. L’entreprise familiale, spécialiste du travail du papier, mène des actions innovantes dans le respect d’un paysage classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle y puise l’eau indispensable à la création de l’étui seconde peau, avant de la restituer à 91 % sans l’altérer. Les 9 % restant s’évaporent pour moitié lors du séchage de la pâte à papier, et l’autre moitié correspond à l’humidité naturellement présente dans l’étui.

En premier lieu, les caractéristiques primaires ont été déterminées grâce à une modélisation informatique. Puis des moules gravés de détails créés spécialement pour Ruinart ont été mis au point. Ils ont ensuite été plongés dans les bains de pâte de cellulose liquide puis pressés pour que les fibres s’assemblent et forment une coque de papier blanche en trois dimensions. Un résultat obtenu sans plastique, ni colle. En se refermant, le monobloc épouse exactement la forme du flacon et se dote de finitions élégantes, comme autant de références au patrimoine Ruinart. C’est en Champagne, terroir unique, que l’étui est assemblé manuellement au précieux flacon qu’il habillera telle une seconde peau.

  • Conception
  • Moulage
  • Dressage
  • Habillage

« Imaginer un packaging singulier qui reflète l’esprit de la Maison Ruinart, ne laisse aucune trace et soit entièrement recyclable, tel était le défi. » – Phil Will, Président, James Cropper & Philippe Commenges, Directeur du développement, Pusterla 1880

  • Signer du monogramme de la Maison, le système de fermeture en papier est à la fois dissimulé et intuitif.
  • Le papier au toucher mat et doux protège le vin de la lumière et résiste à l’humidité.
  • Une enveloppe finement gravée de détails évoque la texture des Crayères à Reims.
  • Des bords ourlés, d’un aspect brut et précis, sont obtenus grâce à une découpe au jet d’eau.
  • L’étui seconde peau est moulé en 3 dimensions à la forme du flacon, pour en épouser les lignes.

 Ruinart Second Skin Champagne Blanc de Blancs Sustainable Packaging Detail R

 

S’allier au temps

Pour Ruinart, la question de la durabilité est une évidence : la viticulture est avant tout une histoire de temps. Grâce à l’assemblage des cépages, des crus, des millésimes, le chef de caves compose les cuvées année après année. Le processus est long : de la vendange à la dégustation, il prend parfois plus d’une décennie.

Il y a une vingtaine d’années, la culture de la vigne adopte cette philosophie durable : du vignoble, labellisé Viticulture Durable en Champagne (VDC) depuis les années 1990 et Haute Valeur Environnemental (HVE niveau 3) depuis 2014, aux activités d’élaboration et de production du vin.

Puis, il y a dix ans, Ruinart choisit de l’étendre à tous ses métiers. Une approche globale est essentielle. Transport, solutions packaging, choix d’artistes engagés, tout est pris en compte. Sur le site de la Maison Ruinart à Reims, les déchets sont valorisés à 98,7 % et tous les sous-produits de la vinification sont recyclés à 100 %.

En imaginant l’étui seconde peau, Ruinart offre une alternative durable et propose une prise de conscience. La Maison souhaite ouvrir le dialogue avec le grand public et faire évoluer les comportements dans l’industrie comme chez les consommateurs.

Sur ces enjeux, l’intelligence collective est primordiale.

« Les conséquences du changement climatique sont déjà visibles dans le vignoble. Ce sont ces vignes du terroir champenois qui sont à l’origine de l’excellence de nos vins. Nous avons la responsabilité de protéger et préserver cette nature. » – Frédéric Panaiotis, Chef des caves, Maison Ruinart

 

 

La volonté de sensibiliser

La Maison Ruinart lie hommes, terroirs et savoir-faire en faisant appel à des artistes qui expriment ces relations d’une manière créative. Dans leurs œuvres, ils n’hésitent pas à sensibiliser aux enjeux environnementaux qui l’animent au quotidien.

Dès 1896, la Maison Ruinart a été la première à commander à l’artiste Alphonse Mucha une affiche pour promouvoir ses vins. Depuis une décennie, les artistes choisis pour réinterpréter les codes de la Maison aux quatre coins du globe sont naturellement engagés : c’est le cas du néerlandais Piet Ein Eek (2013) qui crée à partir de chutes de bois, du chinois Liu Bolin (2018) qui rend hommage aux Hommes derrière les savoir-faire champenois, ou de l’anglais David Shrigley (2020) qui évoque dans ses gouaches le respect que l’Homme doit à la Nature.

A Reims, l’installation artistique Retour aux sources (2019) imaginée par le duo Mouawad Laurier allie innovation, créativité et durabilité pour sensibiliser sur le changement climatique en Champagne. Elle a été dévoilée en septembre 2019 dans une Crayères à plus de 30 mètres de profondeur. Grâce à un dispositif d’intelligence artificielle complexe, l’œuvre collecte les données issues du vignoble, du climat et de l’élaboration des vins de la Maison, pour les rendre accessibles et intelligibles aux visiteurs sous la forme d’une expérience singulière utilisant son, lumière et mouvement.

« Nos actions pour un avenir durable s’enrichissent aujourd’hui en faisant appel à des artistes dont la sensibilité pour l’environnement n’est plus à démontrer. » – Frédéric Dufour, Président, Maison Ruinart

L’étui seconde peau sera disponible à la fois pour le Rosé et le Blanc de Blancs à partir du 14 septembre 2020 pour une durée d’un mois, exclusivement chez Globus au prix de 89,90 CHF. Après, l’étui seconde peau sera disponible chez les cavistes sélectionnés par la Maison.

Pinterest

Author

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Install coolbrandz


add to home screen

Install the coolbrandz webapp
to your Home Screen.