Bally et le luxe à nos pieds

Posted on 31/01/2017 by Raquel Monteiro
Pinterest

S’il y a bien un mot qui puisse définir Bally c’est le raffinement, toujours en vogue, jamais dépassé. Les doigts d’une main ne suffisent pas pour énumérer les célébrités qui ne cessent de vanter ses mérites. De Jay-Z à la vibrante Miranda Kerr, en passant par Robert Pattinson,  sans laisser de côté la majestueuse Angelina Jolie et tant d’autres. Connue d’abord comme Bally & Co, l’entreprise voit le jour en 1851 grâce à Carl Franz Bally et son frère Fritz. C’est à Schönenwerd, au cœur du canton de Solothurn, dans la cave de leur résidence familiale que tout a commencé. Au sous-sol, une petite révolution s’achemine, les méthodes de confection de chaussures sont en plein progrès. Aujourd’hui c’est au Tessin, à Caslano, que Bally assoit son siège. Retour sur l’histoire d’une entreprise et son odyssée visionnaire.

bally-Bowling_BLOOM_MD_146D163 années d’existence révèlent un passé innovateur, un présent prestigieux et un futur auréolé de gloire. Si Carl Franz avait un peu la tête dans ses pompes, il devient très rapidement le maître du casual chic. Le haut-de-gamme c’est son affaire. Si la mode est un caméléon qui change de peau tous les six mois, Bally sait garder son essence avec plusieurs visages. Un exploit.

Si dès 1976 les collections comprennent chaussures, sacs, portefeuilles, gants, lunettes, accessoires en cuir ainsi qu’une ligne de prêt-à-porter, il n’en a pas toujours été ainsi. À la genèse du succès, des pantoufles. Ballyvernes! Si si. Patience, le résultat en vaut la chandelle!

Tout a commencé à la suite d’un séjour parisien. C.F. Bally revient avec comme souvenir de son voyage, des pantoufles achetées pour son épouse. A cette période de sa vie, investi dans l’exécution de rubans élastiques, cette graine de génie choisit de lancer sa propre marque dévouée au travail du cuir pour mettre de magnifiques chaussures à nos pieds! Gagnant du terrain et une franche renommée dans l’univers de la maroquinerie, leur confection élégante et à la main en fait craquer plus d’un.

30 années plus tard, l’entreprise file à toute vapeur. Chaque jour, une centaine de paires sont produites et Bally se prononce déjà en plusieurs langues, à travers le monde. En 1881, une foule de gens fait la queue sur New Bond Street, à l’heure de l’inauguration de la boutique à Londres. Neuf ans plus tard, Carl Franz s’éteint, ses deux fils, Éduard et Arthur prennent les rênes. Bonne nouvelle, le flair des affaires est contagieux et au début du 20ème siècle, Bally agrandit sa famille avec 3’200 employés et une production annuelle colossale de plus de 2 millions de chaussures.

bally-Lace_Ups_SCANLAN_014DEn 1953, Bally marque l’histoire, au pied de la montagne. Les bottes de randonnée Reindeer-Himalaya de Bally sont les premières à poser pied au sommet de l’Everest avec Sir Edmund Hillary et Tenzing Norgay.

Max Bally, troisième génération, ou petit-fils du créateur, gagne l’âme inspiratrice et imagine, en 1951, l’inoubliable modèle Scribe, inspiré de l’Hôtel Scribe à Paris. Devenu à la vitesse de la lumière l’emblème de la marque, tout homme devait trouver chaussure à son pied avec une telle beauté. Du premier croquis au modèle fini, le Scribe suit 240 opérations, véritable incarnation de la perfection artisanale. En 2011, célébrant les 160 ans de la marque, le modèle gagne un deuxième souffle.

Les années 60 sont marquées par une brise d’innovation. Bally fait ses premiers pas sur la Lune. En s’aventurant dans l’utilisation de nouveaux matériaux tels que le caoutchouc, Bally chausse Neil Armstrong dans son épopée sur la Lune en 1969. Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité, un pas de géant pour Bally.

bally-aw-14-look-11Depuis 2014, Pablo Coppola est nommé nouveau directeur artistique. Venu directement de Christian Dior, il s’établit à Londres, où il chaperonne une équipe de 15 stylistes. Selon le récent CEO de Bally, Frédéric de Narp, Pablo sera synonyme d’une révision de position de la marque secouée par un vent de fougue et de glamour, soutenus toutefois par l’héritage de Bally : qualité, maîtrise d’un savoir-faire artisanal et perfection dans son exécution. Innovation, fonctionnalité et détente, sont les étendards de cette collection emportée par un esprit luxueux.

Ancrée sur un héritage de plus d’un siècle, Bally défend ses classiques. Les pièces maitresses affectionnent une mode insoumise. Le souci du détail compte, révéler son audace aussi. Placé à mi-chemin entre tradition et nouvelles tendances, l’arrivée de chaque collection à bon port est assurée à tout instant. L’emblème de Bally par exemple, ornement à bandes rouges et blanches, incarne les débuts pionniers de l’entreprise alors experte en ruban, dans les années 1850. Les célèbres motifs à bandes signés Bally (the Bally Stripe dans la langue de Shakespeare) est revisité encore et toujours depuis 1939, comme l’icône incontournable de la maison.

La collection automne-hiver 2014 décrypte ses dernières tendances, avec une approche esthétique chic et décontractée. Cuirs éclatants enrichis de couleurs subtiles mais pénétrantes, peaux exotiques et sobres, escarpins pointus et chaussures à talons empilés accompagnent un manteau Camel, des pantalons à rayures, des jeans au denim brut et une jaquette en cuir rembourrée. Les basiques sont élevés au statut d’œuvres d’art, dessinées en bloc pour une Bally ravivée.

L’énergie canalisée par Pablo Coppola conduira à une vision poussant les frontières de la modernité. Un défi que la prestigieuse maison de maroquinerie est prête à braver. Bally reprend du poil de la bête ou plutôt de la belle et nous fait encore et toujours rêver d’élégance élaborée en toute sobriété.

Bally Men’s Autumn Winter 2014 Collection

Bally Men’s Spring Summer 2015 Collection

Bally Men’s Autumn Winter 2015 Collection

Pinterest

Author

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Install coolbrandz


add to home screen

Install the coolbrandz webapp
to your Home Screen.