DAKHLA, où le temps s’arrête… mon séjour kitesurf au Maroc

Posted on 15/01/2017 by Barbara Demont
Pinterest
Dahkla Kitesurf Marocco

Pris d’une envie de passer des vacances plus sportives que d’habitude, nous avons (ma moitié et moi) jeté notre dévolu sur une discipline en plein essor… le kite-surf !

Tous deux novices, nous étions plus que motivés de pouvoir apprendre ce nouveau sport ensemble dans un décor complètement différent de notre quotidien durant toute une semaine.

Cap sur le Maroc

Sur recommandation d’un ami, nous nous avons décidé pour l’Eco Surf Hotel « Ocean Vagabond » à Dakhla au Maroc.

Dakhla est située sur la côte atlantique du Sahara occidental, et est l’une des dernières villes avant la Mauritanie. Depuis la Suisse, le voyage n’est pas trop conséquent et le dépaysement est total ! Nous avons voyagez avec Royal Air Maroc, les vols sont fréquents avec une escale à Casablanca.

Une semaine à l’Ocean Vagabond

Une fois arrivés sur place, la magie a opéré tout de suite. Entre terre et mer, à l’état pur où les maîtres mots ont été : déconnexion et bien-être ! Le temps s’est arrêté… il n’était plus question de se soucier de quoique ce soit, place au plaisir et à la détente !

Nous avons séjourné dans un « Pacha Lodge », une sorte de bungalow eco-responsable tout confort, au pied de la dune de sable. Nous nous sommes imprégnez des lieux et très rapidement nous avons eu le sentiment d’être comme à la maison, comme si nous étions déjà passé par là autrefois.

Le personnel a été très aimable, la nourriture était succulente et l’atmosphère qui a régné sur le camp toute la semaine était très sereine et décontractée ! A un tel point, qu’une fois de retour en Suisse, j’ai mis beaucoup de temps à me reconnecter. J’ai eu l’impression d’être partie presque 3 semaines… quel pied !

Le WIFI n’est pas accessible partout sur le site, mon âme de blogueuse appréhendait un peu mais en fait cela a été une sorte de sevrage. Plutôt que de chercher à tout prix à me « connecter » le plus souvent possible, j’ai opter pour l’inverse et cela m’a permis d’apprécier mes vacances à leur juste valeur, de vivre l’instant présent et de faire un break avec le monde virtuel. Certes, je ne me suis pas non plus complétement coupée du monde mais j’encourage vivement toutes les personnes très actives et sollicitées sur les réseaux sociaux, de faire cette coupure, elle vous sera bénéfique !

Le Kite

Le spot est idéal pour les débutants grâce à son lagon. Les courants y sont modérés, lorsque la marée monte il est facile de trouver son fond et il est démuni de coraux, de rochers ou encore d’oursins… de quoi chuter en toute tranquillité 😉

Peu importe votre niveau, votre âge, votre corpulence, ce sport est accessible à tous ! Avec un peu de volonté et de détermination, il s’apprend très vite !

L’équipe du ION Club sur place est formidable, tous les moniteurs sont souriants, disponibles et très pros ! Jamal, notre moniteur, est une vraie perle ! Il nous a accompagné toute la semaine, il a su gérer mon impatience comme un chef et nous a fait progresser à une vitesse éclaire grâce à son expérience et son efficacité.

Nous avons réservé à l’avance, via l’agence, des heures de cours avec un moniteur en semi-privé. Pour ma part, j’ai débuté avec 6h (3 sessions de 2h), histoire de se familiariser avec le matériel et ce nouveau sport. Je n’ai pas osé booker trop d’heures à l’avance, de peur de ne pas aimer. Mais je vous rassure tout de suite, j’ai fini avec 16h de cours au compteur… On peut donc en conclure que j’ai complétement adhéré à l’activité ! hihi. Ma moitié, encore pire, il a atteint les 20h à la fin de la semaine ! Superbe performance !

L’apprentissage

Au départ, c’était mal engagé pour moi. Après avoir appris à correctement accrocher les lignes à ma voile, très crispée, j’ai eu du mal à lâcher prise et prendre confiance. Au bout de la 4ème heure, je vous avoue même que j’ai hésité à abandonner, pensant que ce sport n’était pas fait pour moi car je n’étais pas rassurée par les gestes que j’exerçais jusque-là. Ce n’est qu’une fois dans l’eau que j’ai finalement réussi à me détendre et à prendre du plaisir. Ont suivi, quelques heures de nage tractées, à faire bouger la voile pour apprendre à la maîtriser, dans un sens et dans l’autre. Et puis, est ensuite venu le temps de mettre les pieds sur la planche ! Il a donc fallu démontrer que le fameux dicton disait vrai… j’étais capable de gérer plusieurs choses en même temps.

Bilan

Certes, j’ai chuté (souvent), j’ai bu la tasse, j’ai fait claquer ma voile sur l’eau plusieurs fois et j’ai gueulé de rage à certaines reprises… Mais quelle fierté d’avoir réussi à glisser sur ma planche, à faire des bords (pas énormément mais quelques-uns quand même), d’avoir accompli tout cela en si peu de temps !

J’ai ressenti cette sensation de complète liberté et depuis, je ne fais qu’une chose, j’en redemande…

Infos pratiques :

Agence suisse: Jerrycan Voyage à Carouge
Ocean Vagabond : Le site se trouve à 20-30 minutes en voiture de l’aéroport et le transfert est inclus dans le forfait

Indispensables:

  • lunettes à soleil profilées avec ficelle (pour ne pas les perdre dans l’eau)
  • crème solaire +50
  • tongues
  • maillot de bain (si possible sportif)
  • un gros pull pour le soir
  • casquette/chapeau

Fourni sur place :

  • matériel de kite-surf
  • linge/serviette de plage

Ps. Les sèches-cheveux sont interdits sur place, ils consomment trop d’électricité. Et puis bon, le vent est constant là-bas, c’est un bon substitut naturel 😉

Pinterest

Author

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Install coolbrandz


add to home screen

Install the coolbrandz webapp
to your Home Screen.